Batman Terre un [critique]

Aujourd’hui pas d’envolées lyrique sur les mouches/cafards/AlainDelon/blattes (rayez le plus nuisible) mais une petite critique du dernier album de chez nos amis Urban (pas trop amis en fait vu qu’ils s’amusent à me foutre en déficit avec leurs sorties) Batman terre-un .

En général je suis pas vraiment fan des relectures des origines de nos héros que les éditeurs nous pondent à longueurs d’années. Franchement, ils en sont à combien de relaunch depuis la création de leur univers chez DC ? La réponse est trop bien entendu. Mais alors pourquoi vous faire perdre du temps à vous causer d’une énième réinterprétation de la jeunesse de notre Chiroptère favori ? De nos jours et avec les trois films récents sur lui, le péquin moyen connait les origines de Batou : Sortie au cinéma/braquage à la fin du film/arrachage de perles/PAN, PAN/Ouin, je me vengerai/costume trop tendance .Il n’y a rien là dedans qui permet 45 adaptations.

Pourtant Geoff Johns (Aquaman, JLA, Blackest night)aidé de Gary Franck aux dessins (Kin, Midnight Nation, etc..) réussi à nous étonner, à faire du neuf avec du (très) vieux .

 

batmanearthone5« -Et une bifle, une ! » 

 

Par exemple en faisant de ce bon vieux Alfred un ancien militaire au sombre passé et ayant subit la perte d’une jambe (soignée par Thomas Wayne source de son attachement à la famille ) .

news_illustre_1341833189Franchement classe ce vieil Alfie, non ? 

 

Un Pingouin moins caricatural  et plus sadique .

 

Batman-Earth-One-Hul-konnen-DCP-Page-124-600x361Croyez le ou pas, mais cet homme est Oswald Cobblepot.Et accessoirement il est aussi maire de Gotham .

 

Ou encore en nous montrant un Batou pas encore au top de sa formation et avec des gadgets pas au point .

 

images« -Rahh, saloperie ! C’est la dernière fois que j’achète Pif Gadget ! » 

 

Le background aussi est différent, avec par exemple et sans vous défleurer l’intrigue un James Gordon pleutre.Craignant pour sa vie et laissant le champ libre aux gangsters locaux .

 

Earth One - 1Enfin, pas toujours, mais chut ! 

 

Bref cet album est, malgré mes appréhensions du début, une excellente introduction à la série et me donne même envie de lire la suite .

On aime : 

-Les dessins de Gary Frank .                

-La réinterprétation des personnages.

-Le coté mature du scénario.

-Du déjà vu sans en être. 

 

On aime moins :

-Encore des origines…

-Il est passé ou l’entrainement de Batou au Népal ? 

-Trop rapide à lire.

 

BatmanGaryFrank« -Pfiou, ça m’a crever tout ça ! « 

 

Un grand merci à mes amies de la librairie Les pipelettes  pour m’avoir fait découvrir cet album (c’était l’instant pub copinage) .

(^^) 

Cyril

Fan de comics, de mangas et de Terry Pratchett .
Élevé par (dans ses rêves les plus moites ) les Marx Brothers, Pierre Desproges et Didier Porte, dont il ne retiendra que le pire de ces personnes.
.Aime : les flims (c’est fait exprès) les bds, sa petite famille, et surtout passer pour un dingue auprès de ses collègues .
N’aime pas : la télé réalité, les pisse froid , les mathématiques( mon livre de math s’est suicidé, il avait trop de problèmes)
Un jour sans doute il détruira la terre entière si sa machine à clones fonctionne…Un jour .

Laisser un commentaire